Diversity Alliance

Diversity Alliance Logo

Origines de l’organisation

L’alliance est une organisation anti-humaine, originellement fondée sur Ryloth, la planète des Twi’leks. Elle s’est développée suite à la mise en esclavage des nations non-humaines pendant la période impériale. Après la mort de l’Empereur, Nolaa Tarkona, la twi’lek à la tête de l’organisation, formenta une révolte et pris le contrôle de Ryloth. Elle profita ensuite de sa position pour financer les opérations de l’organisation.

Description de l’organisation

La Diversity Alliance est une organisation anti-humaine et pro-terroriste. Elle a financé et revendiqué des nombres importants d’attaques contre la population humaine, impériale et républicaine.

Position sur Coruscant

Avant la chute de l’Empire, une organisation secrète appelée la Alien Combine a participé à plusieurs sabotages contre les infrastructures impériales. Malheureusement, la majorité de ses membres ont été découverts et tués quelques mois avant la bataille d’Endor. Lors de la Libération de Coruscant, certains membres survivants ont rejoint les forces républicaines.

Cependant, l’émergence du virus Krytos, les positions humanocentriques de certains sénateurs républicains et la crise économique provoquée par la guerre ont causés un regain important des sentiments anti-humains. Pour compliquer le tout, les républicains, en manque de personnel qualifié, ont acceptés en leur sein des impériaux coupables d’atrocités. Les bases survivantes de l’_Alien Combine_ ont donc rapidement rejoint les forces émergentes de la Diversity Alliance.

Les quartiers non-humains des bas-fonds de la planète-cité, un bassin quasi-inépuisable de population, sont donc tombé sous le contrôle de l’organisation. Il n’est pas rare de voir le symbole propre de la Diversity Alliance, la chaîne brisée, placardé sur les murs de la ville.

Quartiers contrôlés sur Coruscant

La Diversity Alliance a reprise le quartier général de l’_Alien Combine_ dans l’_Invisible Sector_, aussi connu sous le nom d’_Invisec_. Sous le régime impérial, ce secteur était le ghetto officiel pour les non-humains de la planète. Dans la propagande de l’Empire, le secteur devait servir à protéger les non-humains contre le racisme inhérent du régime. Les non-humains de Coruscant étaient fortement encouragés à s’installer dans la zone murée, que la propagande appelait l’_Alien Protection Zone_. Dans les faits, l’_Invisec_ était un mouroir surpeuplé constamment harassé par les stormtroopers de l’Empire.

Aujourd’hui, l’_Invisec_ est un “quartier libre”, selon l’appellation de l’Alliance, et est le foyer le plus fort de la résistance anti-humaine sur Coruscant. Le quartier reste excessivement dangereux, même pour ses habitants non-humains, et est devenu un repaire pour la basse pègre de Coruscant.

L’Alliance clame aussi avoir la mainmise sur certains des bas-fonds les plus mal famés de Coruscant, mais il semble douteux que quiconque ait le moindre contrôle sur certains d’entre eux. L’Alliance est aussi connue pour venir au secours d’autres secteurs non-humains victimes d’actes xénophobes, notamment le secteur de l’ usine-bunker où le 454e bataillon a été dépêché.

Rumeurs sur l’Alliance

Les médias ont récemment laissé courir la rumeur comme quoi les dirigeants de l’Alliance sur Coruscant auraient acceptés de négocier avec les Républicains. La rumeur affirme que le virus Krytos aurait atteint l’_Invisec_ et que plusieurs chefs de l’organisation seraient malades. Il semblerait que les canaux de contrebande du secteur seraient insuffisants pour acheminer tout le bacta nécessaire pour guérir ses résidents.

Diversity Alliance

L'Héritage de l'Empereur drstupid