usine_bunker

Description de l’usine

L’usine-bunker est une fabrique d’armes située sur Coruscant. Située relativement profondément dans un secteur moins actif de la planète-cité, la structure serait passée totalement inaperçue si une partie de la contrebande produite n’avait été interceptée. La cargaison d’armes a pu être retracée jusqu’au bâtiment, et un bataillon républicain a été immédiatement dépêchée afin de mettre fin à la production illégale de l’usine.

Plusieurs détails sont apparus rapidement aux Vengeurs d’Alderaan, les commandos républicains du 18e bataillon :

  • Les plans de l’usine n’apparaisse sur aucune plan de Coruscant. Même les cartes militaires impériales n’en font pas mention. Toute la section est officiellement un quartier résidentiel pour non-humains.
  • L’âge de l’installation et du quartier laisse supposer que toute l’installation est en fonction depuis au moins 20 ans. Le niveau de secret de l’endroit et l’ancienneté du projet laisse supposer une initiative de l’Empereur lui-même : Il semble peu probable qu’une telle opération ait pu se développer sous son nez sans qu’Il s’en rende compte.
  • Le secteur étant un foyer d’activité non-humaine, il semble que la Diversity Alliance ait pris sur elle de supporter le quartier. L’alliance clame que l’arrêt des opérations forcera toute la population locale au chômage, et que l’intervention des républicains est un acte de xénophobie.
  • De la cargaison interceptée, il semble que l’usine produise en particulier des armes et des pièces de droïdes de combat. Le tout était caché sous forme de pièces de rechange pour des machines agricoles.
  • L’usine est entièrement autonome, ce qui est devenu apparent lorsque le 18e a fermé l’alimentation en eau et en énergie du secteur.

Ce qui est certain, c’est que l’échec de l’opération éclair du 18e a attisé la colère de la population locale. Le bataillon est donc cloué dans une position défensive, maintenant un siège sur les défendeurs de l’usine, mais eux-mêmes assiégés par la population locale.

La revue des vidéos de combat du 18e bataillon démontre cependant que l’usine a été construite comme une forteresse. Les murs ont été fortement renforcés, et des batteries de turbolasers supportent la défense des entrées. Le courage et l’habileté du 18e n’est certainement pas mis en doute : La situation toute particulière de l’usine laisse supposer un piège élaboré laissé par une faction anti-républicaine quelconque … ou bien un cadeau personnel de l’Empereur à ses ennemis …


Intérieur de l’usine

Un des murs intérieur de l’usine, dans le stockroom, porte un symbole particulier. Sderan a identifié le langage des mots autour du symbole comme du quarren, le langage d’une des deux races partageant la planète de Dac, avec les Mon Calamari. Un autre Mon Calamari du 18e, Demey, natif de Dac, a permis une traduction sommaire du texte quarren.

symbole_usine

Le symbole au milieu est évidemment le symbole du CIS, le Confederacy of Independant System. Sauf que selon Sderan lui-même, le CIS est officiellement mort depuis au moins 25 ans. Si certaines factions rebelles ont tenté de relever le drapeau confédéré, aucune n’a pu fournir un leader suffisamment fort pour ramener l’organisation à sa force de jadis.


Destinations de la production de l’usine

L’interrogatoire musclé des prisonniers a au moins permis d’obtenir des mots de passe utiles. Il semble en effet que l’encodage de l’information sur les caisses n’aurait pas pu être obtenu sans leur collaboration. À cette date, encore beaucoup de caisses refusent de livrer le secret de leurs clients, mais en attendant certains destinataires ont été découverts.

hacked

Le lieutenant Montmort est assuré que le client identifié par des points d’interrogation sera identifié d’ici la fin de la journée. Sderan est lui-même particulièrement en colère de voir que certaines caisses d’armes sont destinées pour Dac, la planète-mère des Mon Calamari.

L’examen des caisses a en effet montré qu’elles contiennent principalement des armes et des pièces de droïdes, mais aussi des fioles de Krytos activées. Il va sans dire que le contenu des fioles sera étudié de façon très attentive.

Vous notez d’ailleurs que beaucoup de caisses sont destinées pour Arkania. Sderan affirme en effet que le système est une plaque tournante de la contrebande entre les différentes factions de la galaxie, se trouvant effectivement en terrain neutre entre la Nouvelle République et l’ Empire de Zsinj.


Informations trouvées par Sderan après votre départ de Coruscant

Parmi les débris, ils ont trouvés une plaque datant de l’usine originale, camouflée par des ajouts subséquents. Cette plaque avait l’illustration suivante :

Image trouvée sur une plaque originale de l'usine-bunker

La traduction des inscriptions en quarren trouvées plus tôt corroborent cette découverte. Beaucoup d’inscriptions mentionnant le Free Dac Volunterr Engineering Corps ainsi que l’ Invisible Hand se trouvent parmi les débris.

usine_bunker

L'Héritage de l'Empereur drstupid